Neuf Meufs, Saison 1 : Neuf ½

Neuf Meufs, série d’Emma de Caunes qui au travers de 9 portraits de femmes s’entend nous proposer un regard neuf sur la femme d’aujourd’hui.

Paris Police 1900, Saison 1 : Triste époque

Paris Police 1900, c’est la nouvelle création CANAL + crée par Fabien Nury, auteur émérite de grandes pages de la bande-dessinée francophone.

OVNI(s)

OVNI(s) , nouvelle création originale CANAL +, débarque en ce début d’année compliqué pour nous rassembler tous, les yeux rivés vers les étoiles.

South Park : Saison 24 – Episode 1 “The Pandemic Special”

South Park débute sa vingt-quatrième saison sous le joug d’une épidémie mondiale qui sera parvenu à paralyser plusieurs pays. A l’instar de Trey Parker et Matt Stone, qui délivrent un premier épisode ambitieux qui rassemble en 45 minutes ce qui fait le sel de leur inimitable et incontournable série animée.

La Flamme : Saison 1 – Episodes 1 à 3

La Flamme reprend le concept américain de Burning Love, parodie du Bachelor portée par l’omniprésent Jonathan Cohen et quasiment tout le cinéma français. Pour un résultat séduisant mais fainéant.

Jusqu’à l’aube Saison 1 : Jusqu’à la loose

Jusqu’à l’aube aurait pu être un concept plutôt sympathique. Des épisodes de 20 minutes dans lesquels un trio d’humoristes est lâché une nuit jusqu’aux premières lueurs du jour dans un lieu soi disant hanté truffé de caméras avec des missions et un gage pour le plus peureux ; Rien de bien fou, mais la promesse, certes petite mais séduisante, d’un relatif bon moment de détente.

Dracula Saison 1 : Dracula, toujours comptera

Dracula a connu bien des destins. Ces dernières années, il tomba entre les mains de Dario Argento pour une relecture bien piètre, pour repasser chez Universal et un Dracula Untold qui a montré, malgré le plaisir coupable qu’il demeurait, que le studio ne savait plus vraiment quoi faire de son mythique bestiaire.

The Mandalorian Saison 1 : Modestyle

Derrière son écrasant budget (100 millions de dollars, rien de moins, rien de plus) , ce qui étonne dans cette première série live Star Wars c’est son effarante modestie.

  • 1
  • 2