Critique

Paris Police 1900, Saison 1 : Triste époque
0 (0)

PARIS, 1899. LUMIÈRE SUR UNE ÉPOQUE NOIRE.

  • Media
  • Statut
  • Notre note
Cliquez pour voter !
[Total: 0 Moyenne: 0]

Paris Police 1900, c’est la nouvelle et ambitieuse création originale CANAL + crée par Fabien Nury, auteur émérite de très grandes pages de la bande-dessinée francophone. Pour une série poisseuse et prenante.

Après l’excellente surprise OVNI(s), et avant Neuf Meufs d’Emma de Caunes, CANAL+ continue de démontrer son leadership en matière de créations originales françaises avec Paris Police 1900, qui annonce déjà de par son titre tout le programme. Une reconstitution soignée et poisseuse de l’époque avec en toile de fond l’affaire Dreyfus et l’antisémitisme, et des techniques policières qui s’affinent, sous la houlette de Fabien Nury, auteur reconnu de la sublime saga BD Il était une fois la France et dernièrement de Tyler Cross, qui avait déjà signé Guyane pour la célèbre chaîne cryptée. Et comme OVNI(s), qui derrière l’insouciance des années 70 nous parlait du monde d’aujourd’hui, Paris Police 1900 se sert de son époque lointaine pour évoquer des problèmes de société hélas toujours d’actualité.

” Regarde là-bas, le mec porte un masque de Chewbacca “

Paris, capitale du vice


On trouve ainsi dans les premiers épisodes de Paris Police 1900 la volonté claire de restituer le plus fidèlement possible l’atmosphère poisseuse de l’époque. Et ce climat commence d’abord par nuire au développement des personnages et à celui de l’intrigue, qui, de par la volonté de Fabien Nury d’un casting dénué de stars, étouffe au premier abord son casting dans cette volonté d’un récit choral ne mettant jamais clairement au centre aucun des personnages de la série. On peut ainsi aisément relier la vision d’une police gangrénée par l’antisémitisme avec le récent J’accuse de Roman Polanski de par sa restitution d’humbles policiers étouffés par l’appareil judiciaire, incarnés par le duo good cop/bad cop de Jérémie Laheurte et Thibault Evrard. Des personnages et des décors froids, et une mécanique qui leur échappe et aura peu à peu raison des certitudes permettront cependant à Paris Police 1900 de quitter les étouffants cadres de Roman Polanski pour instiller une véritable tension.

Parce qu’une fois les trois premiers épisodes et le décor planté, Paris Police 1900 peut enfin montrer de sa superbe. Une ambition claire et tenue lors de 8 épisodes d’une heure chacun pour nous dépeindre une enquête faisant se côtoyer flics, antisémites et puissants, et nous délivrer un portrait bien peu reluisant d’une époque dont les déchirements entrent directement en résonnance avec les nôtres. Violences policières, corruption et antisémitisme, autant de mots qui continuent d’émailler les tristes unes des journaux d’ici et d’ailleurs avec la même tragique résonnance.

Clairement pas là pour déconner

Cinématraque


Parce que Paris Police 1900, en ne choisissant de ne prendre le point de vue d’aucun personnage, se met entièrement au service d’une intrigue menée tambour battant et fortement imprégnée d’un désir de cinéma. Un soin tout particulier est ainsi porté à l’imagerie gothique victorienne et poétique française directement empruntée à Lang, Clouzot et Becker. Derrière sa reconstitution frisant parfois le fétichisme d’OVNI(s), la série dévoile derrière son intrigue tendue, de véritables morceaux de cinéma. Une photographie léchée et de superbes cadres, enfermant ainsi les personnages dans cette époque étouffante, mènent ainsi la série de Fabien Nury vers l’ambition affichée et pleinement assumée.

Ultra-fouillée et documentée, la restitution de ce Paris du début du 20ème siècle prend ainsi aux tripes, de par sa volonté d’un réalisme faisant froid dans le dos et frisant parfois l’horreur. Un parterre d’inconnus mènent ainsi la danse de la plus brillante des manières avec de vraies belles révélations, d’Evelyne Brochu à Marc Barbé en passant par le toujours impeccable second couteau Christian Hecq. Autant de raisons de vous pousser dans les bras de Paris Police 1900, qui derrière son ambition fait figure d’exemple dans un paysage cinématographique hexagonal s’en trouvant souvent tristement dénué. CANAL+ prouve ainsi, et de la plus belle des façons, le savoir-faire de nos auteurs et de par sa belle prise de risques, les beaux projets que cela peut (parfois) engendrer.

Paris Police 1900 est disponible sur CANAL+.

Cliquez pour voter !
[Total: 0 Moyenne: 0]

Détails :

Date de sortie
23 juin 2021
Genres
Drame, Histoire, Policier
Résumé
Le président Félix Faure vient de mourir. La République, épuisée par l’affaire Dreyfus, prise en étau entre les ligues nationalistes et antisémites et la menace anarchiste, n’a jamais paru si faible. Alors que le préfet Lépine est rappelé pour maintenir l’ordre dans Paris, le cadavre d’une inconnue retrouvé dans la Seine entraîne Antoine Jouin, inspecteur ambitieux de la criminelle, et Jeanne Chauvin, une jeune avocate, au cœur d’une enquête complexe. Cette affaire intéresse aussi Joseph Fiersi, inspecteur corrompu qui engage comme moucharde la courtisane Meg Steinheil. Ces personnages que tout oppose devront s’unir pour affronter un coup d’état.
Durée
0 h 52 min
Production
Canal +
Acteurs
Jérémie Laheurte, Evelyne Brochu, Thibaut Evrard, Marc Barbe, Eugénie Debrouand, Patrick D’Assumçao, Alexandre Trocki, Hubert Delattre, Valérie Dashwood, Christophe Montenez de la comédie-française, Christian Hecq de la comédie-française, Anthony Paliotti, Anne Benoit

Critique écrite par : Kantain

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire