Nocturne : Les jumelles s’emmêlent
0 (0)

Nocturne vient ajouter une touche d’horreur indé à l’anthologie BlumHouse pour Amazon Prime. Un essai stylisé cependant étouffé par son esthétisme léché et pompeux.

Les Lyonnais : À l’ancienne
0 (0)

Les Lyonnais se déleste de la noirceur des films policiers de son auteur pour un film à l’ancienne peuplé de bandits magnifiques.

MR 73 : Chevalier Noir
0 (0)

MR 73 voit Olivier Marchal conclure sa trilogie policière en poussant les curseurs de son univers pour épouser la noirceur infinie de personnages fantomatiques condamnés à errer dans un passé tragique. A l’occasion de la sortie de Bronx sur Netflix, retour sur la filmographie d’Olivier Marchal. MR 73 est un film très important pour son…

36 Quai des Orfèvres : Police Story
0 (0)

36 Quai des Orfèvres voit le cinéma d’Olivier Marchal prendre véritablement de l’ampleur avec un polar sur fond de tragédie porté par deux immenses acteurs.

Gangsters : Flic ou Voyou
0 (0)

Gangsters porte dans un huis clos très serré tout l’univers d’Olivier Marchal. Un premier long-métrage sombre et classieux.

Borderline : Cellule morte
0 (0)

Olivier Marchal, entre deux longs-métrages, avait signé Borderline, un téléfilm bien fade pour France 2. Notre critique.

Bronx : Trous de balles
3.2 (5)

Olivier Marchal débarque sur Netflix avec Bronx et son univers fait de polar poisseux et de figures masculines ultra-testostéronées.

007 Spectre : Vaisseau fantôme
0 (0)

Spectre tente de retrouver la maestria de Skyfall en convoquant son metteur en scène Sam Mendes dans un opus synthèse complètement désincarné des quatre précédents épisodes.

Skyfall : Reine Mère
5 (1)

Skyfall convoque majestueusement passé et futur dans un sublime opus synthèse marquant les 50 années de la franchise. Sam Mendes envoie ainsi Bond tutoyer des sommets de cinéma et ses propres origines dans un récit maternel sublime et douloureux.

Quantum of Solace : Vengeance glacée
0 (0)

Quantum of Solace est la suite directe de Casino Royale, fruit d’une production précipitée reposant sur un scénario inabouti. Se contentant de ne suivre qu’une quête vengeresse désincarnée, Quantum of Solace épouse les contours d’un personnage en pilote automatique.